Latest Races

Susanna Santesson – en mémoire

#Uncategorized
Share
ADIEU, SUSANNA SANTESSON Victime d’un malaise à l’embarquement d’un avion à Francfort, Susanna Santesson n’a pas survécu à cette foudroyante attaque, malgré les soins immédiats qui lui ont été portés : la nouvelle de sa disparition, vite répandue vendredi matin, a provoqué une stupeur universelle, à l’aune de la notoriété internationale et de l’unanime reconnaissance que lui avaient values ses fonctions de Secrétaire Générale de la Fégentri, sous les présidences successives de Johannes Freiherr von der Recke, de Thierry Lohest, d’Eric Chombart de Lauwe et de Nathalie Bélinguier. La mort l’a surprise entre deux escales, sur un agenda sans répit, tout consacré à la sportive cause de l’amateurisme et à son développemen international, pour lequel elle a tant oeuvré, depuis son accès à ce poste en 2001. Les centaines de gentlemen et cavalières, émanant de dizaines de pays différents, qui ont pu se retrouver au départ d’une seule ou de vingtaines étapes des circuits de la Fégentri, ont toutes eu en commun d’avoir vécu cette expérience à la faveur des précieuses et attentives interventions de Susanna, omniprésente et à la disposition de chacun… De fait, Susanna savait être aussi présente auprès des plus hautes autorités des pays hôtes de nos courses internationales, sous ses responsabilités d’ambassadrice aux quatre coins du monde, que disponible au service des cavaliers, sous son rôle de « coach », avec une solution pour tous leurs soucis d’intendance, de réservations, de convoyages, de problèmes linguistiques, etc… Et le sourire en plus. Cavalière de talent en son plus jeune temps, notamment au palmarès de l’épreuve pour cavalières la plus prestigieuse en Allemagne (le « Perlenkette »), puis Vice-Présidente du Club allemand après en avoir assuré le Secrétariat, Susanna Santesson a consacré sa vie au développement international de l’équitation de course, et à la recherche d’appuis toujours renouvelés, nouveaux pays, nouveaux sponsors, etc. Avec un succès reconnu de tous. Ses présidents successifs se sont tous félicités de sa contribution, dans leur volonté d’extension de la Fégentri, qui fédère aujourd’hui 25 pays et qui a fêté son 60ème anniversaire en février dernier à Oslo. Parallèlement, Susanna Santesson aura été extrêmement déterminante dans les jumelages internationaux d’écoles d’apprentis lads-jockeys, jusqu’à présider la European Association of Racing Schools. L’essor des courses de chevaux de pur-sang arabe lui doit également beaucoup, grâce aux relations privilégiées et fructueuses qu’elle avait initiées et nouées avec les pays du Golfe – dont a notamment émané le convoité circuit Sheikha Fatima, qui procure les plus exotiques et plus cosmopolites expériences à nos cavalières, à l’assaut de cinq continents. Infatigablement, avec son bâton de pèlerin et avec son enthousiasme jamais pris en défaut, Susanna Santesson a porté haut l’étendard de la Fégentri, en véhiculant urbi et orbi les valeurs qui la singularisent et lui confèrent sa prestigieuse réputation. En son nom et au nom de ses membres, le Club des Gentlemen-Riders et des Cavalières de France s’incline respectueusement face au souvenir de Susanna Santesson et face à la douleur de ses proches, auxquels il adresse ses plus sincères condoléances. Gérard de ChevignySusanna-Santesson
                               
                               
                               

Susanna Santesson – en mémoire